Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 15:58

Un couple de retraités auvergnats décide, en cette période pré-festive de décembre, de passer une journée à Paris. Prévoyants, ils ont pris leur billet longtemps à l'avance.

Le jour dit, miracle, le train est bien à quai puis part et arrive à l'heure prévue. Et il arrive où: à la gare de Paris-Bercy! Il n'y a pas d'accès au métro dans la gare, il faut donc sortir. Heureusement, ce jour là, ni pluie, ni neige, ni vent glacial pour perturber le voyageur encombré de bagages. Le premier accès au métro est assez proche mais un panneau indique qu'il est réservé aux porteurs du pass navigo; c'est quoi, ça? Enfin, un peu plus loin, un accès accessible aux ploucs de province.

La journée se passe admirablement: Musée d'Orsay, grands magasins, Champs Elysées. Mais les pieds commençant à chauffer et le reste du corps à se refroidir à la tombée du soir, nos touristes décident d'arriver tôt à la gare afin de se détendre devant un chocolat chaud.

Bercy a beau être à proximité de la gare d'Austerlitz, c'est plutôt Waterloo. Bercy, morne plaine. Pas de "Café de la Gare". Deux kiosques vendent en-cas et boissons mais l'un d'eux est fermé, ce qui entraîne mécaniquement la création d'une longue queue chez son confrère. Pas démontés pour si peu, nos Auvergnats décident d'utiliser le distributeur automatique de boissons et de s'asseoir dans la salle d'attente. Mais, encore une déception, il ne subsiste aucune place assise! Pour ne pas rester debout appuyés à un mur ou assis par terre, il ne reste plus à nos voyageurs, passablement irrités, qu'à rejoindre leurs places dans le train dès que ce dernier est à quai, une demi-heure avant le départ.

L'Auvergne cherche, à juste titre, à attirer des entreprises de pointe, des cadres de haut niveau, des étudiants motivés, des jeunes dynamiques, etc. Et quel est le premier contact de ces derniers avec ce qui devrait être une vitrine de la région: une gare dont aucun maire de sous-préfecture ne voudrait dans sa commune. Le candidat à l'installation dans notre région ne peut alors qu'être renforcé dans l'image que certains donnent de l'Auvergnat: étroit d'esprit, rétrograde et radin; tout le contraire de la modernité. Et pourtant, là, l'Auvergnat n'y est pour rien.

Monsieur Pepy préfère certainement, avec le TGV sud-est, choyer le bobo parisien qui peut ainsi rejoindre aisément le week-end sa maison dans le Lubéron ou son voilier amarré à St-Raphaël.

Certains de nos responsables politiques locaux se sont remués pour obtenir un TGV, avec le résultat que l'on connaît... Il aurait peut être mieux valu exiger l'amélioration de la liaison existante et l'arrivée gare de Lyon (ou Auterlitz, pour le côté symbolique).

Gageons que si les Combrailles, le Livradois ou le Sancy devenaient à la mode dans les cercles politico-médiatico-artistiques parisiens, les choses changeraient. Pensez vous que ces VIP accepteraient de poser leurs mocassins sur les quais d'une gare indigne de la haute opinion qu'ils ont d'eux-mêmes?

En attendant, les ploucs auvergnats ne vont quand même pas être contraints d'atteler leurs chars à boeufs et de prendre leurs faux et leurs fourches pour monter à Paris exiger un minimum de respect, nom de dieu!

13-12-2013 Bernard Lefebvre

PS (post scriptum ...): Ce billet d'humeur n'est pas protégé par des droits d'auteur. Il peut donc être diffusé librement.

Partager cet article

Repost 0
bernardlefebvre.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

DAUBANNAY Maurice 14/12/2013 16:22

Pareil, tout pareil que nos 2 Zuvergnats... Je vais à Paris 1 ou 2 fois/mois. La dernière ? Je veux acheter des consos et des journaux. Pas d'argent en poche. Je demande où est le distributeur : Y EN A PAS !!! Et où faut aller ''on sait pas, nous on vient ici que pour la journée, alors, forcément, on connait pas... ''
Mêmes conclusions que toi, cher Berny !

PATCOS 14/12/2013 07:53

Ce billet est conforme avec la réalité et il ne faut pas oublier, que très régulièrement, nous partons à l'heure de Clt Fd, parfois en retard de Paris et souvent nous arrivons en retard à Paris et Clt Fd.

Présentation

  • : Le blog de bernardlefebvre.over-blog.com
  • : venise et le reste
  • Contact

Recherche