Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 16:11

Lorsque Manuel Valls a présenté son discours de politique générale, j'ai senti comme un souffle nouveau: une référence forte aux Valeurs de la République, un volontarisme qui détonnait d'avec les pratiques en cours, bref, le message d'un gagneur qui veut entraîner les citoyens vers la victoire. De plus, évoquant le très récent vote des Français, il a précisé: "j'ai entendu leur voix, j'ai aussi entendu leur silence". Même si on peut ne pas être d'accord avec toutes les mesures proposées, on peut apprécier l'orientation et le ton du propos.

Mais, deux jours plus tard, à mon petit déjeuner, j'ouvre le journal et, là, ma tasse de café m'échappe des mains et la tartine de confiture va s'étaler au sol. Sur le coup, j'ai d'abord pensé être mal réveillé et je me suis essuyé les yeux, j'ai cru ensuite être dans un cauchemar et me suis pincé. Mais non, c'était vrai, le secrétaire d'Etat en charge des affaires européennes s'appelait bien Harlem Désir.

Dans une entreprise de la "vrai vie", quand un dirigeant de haut niveau échoue lamentablement, on le vire ou, au mieux, on le placardise. Mais au sommet de notre Etat, rien de tout cela: un échec entraîne une promotion! Quel beau message adressé aux électeurs et aux abstentionnistes!

De deux choses l'une: soit nos dirigeants font passer le copinage avant la compétence, et c'est grave, soit ils méprisent la construction Européenne et estiment que cette dernière ne mérite qu'un secrétaire d'Etat qui vient de mener ses troupes à une écrasante défaite. Et c'est encore plus grave.

Cerise sur le gâteau, le premier ministre se retranche derrière une soi-disant compétence européenne du loser précité. Une rapide enquête lui aurait permis de constater que son protégé, député au parlement Européen, est classé 752ème sur 766 pour l'assiduité lors des votes et 65ème sur 74 députés Français pour son activité au parlement de Strasbourg; (source: La Montagne du 11-4-2014). Ce n'était pas une mauvaise idée de choisir pour ce poste en député Européen mais il semble qu'il y ait une erreur de casting.

Manuel VALLS souhaite, à juste titre, infléchir la politique actuelle d'austérité en Europe. Il a même pointé du doigt la Banque Centrale Européenne qui "mène une politique moins expansionniste que ses consoeurs Américaine, Anglaise et Japonaise". J'imagine les sourires ravis des partisans de l'austérité, des princes de la finance et des rois de l'optimisation fiscale quand ils ont découvert qui serait leur adversaire!

Et savez vous qui devrait le remplacer à la tête du PS? Mr CAMBADELIS, condamné par la justice en 2000 pour avoir bénéficié d'un emploi fictif et re-condamné en en 2006 pour recel d'abus de confiance. Pour ce qui est de la moralisation de la vie publique, circulez, y a rien à voir.

Je commençais à être sérieusement désabusé par la tournure que prend la vie politique mais là, j'avoue que je suis écoeuré. Copinage et grenouillage sont devenus les deux mamelles de la vie politique Française, à gauche, à droite et au delà.

J'avais envisagé de réduire en menu morceaux ma carte d'électeur et de l'envoyer à Mr le Président de la République. Mais, par respect pour nos Anciens qui se sont battus pour obtenir le droit de vote, j'y ai renoncé. Par contre, il est bien évident que je ne voterai plus pour une liste ou un candidat du PS, ni aux Européennes, ni aus Régionale, ni au delà.

Raz le bol, point trop n'en faut !

le 11/04/2014

Bernard LEFEBVRE, Citoyen

Partager cet article

Repost 0
bernardlefebvre.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Pierre 13/04/2014 19:14

Bravo Bernard!cette incapable tête de khon aurait du être virée
sans état d'âme.C'est du pain blanc pour le FN...,de toute façon le Ps est pourri à l'os,Pierre,

Présentation

  • : Le blog de bernardlefebvre.over-blog.com
  • : venise et le reste
  • Contact

Recherche